Le prix d’une traduction

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le prix d’une traduction dépend de divers éléments. Ainsi, la traduction du français vers l’anglais d’un texte très technique ne sera pas facturée au même tarif que celle d’un simple texte promotionnel. En effet, la complexité du contenu exige parfois le recours à des traducteurs hautement spécialisés. Les traducteurs sont parfois des ex-ingénieurs, ou ont exercé comme médecins ou comme informaticiens pendant des années avant de se reconvertir. Il est évident que le tarif demandé par un traducteur très spécialisé est supérieur à celui pratiqué par un jeune traducteur débutant, traduisant parfaitement des textes simples mais incapable de se charger de la traduction de textes complexes.

En outre, les traducteurs sont des personnes qui investissent beaucoup en documentation, ouvrages de référence, dictionnaires (papier ou en ligne), logiciels et qui passent énormément de temps à se documenter. Tout ceci se paie bien évidemment.

Par ailleurs, le tarif d’une traduction est également déterminé par le format des documents : un texte en MS Word, par exemple, n’a besoin d’aucune préparation « technique » préalable, tandis que certains autres formats (PDF, InDesign, …) nécessitent une étape de Publication Assistée par Ordinateur (PAO) préalable à la traduction. Cette étape peut parfois durer des heures et il est évident que ce travail est facturé au client, outre la traduction en elle-même.

Le délai demandé est un autre facteur qui détermine le tarif demandé : un traducteur traite en moyenne 2000 à 2500 mots par jour. Si vous demandez la traduction d’un texte de 15 000 mots en 3 jours, deux solutions s’offrent à nous : soit partager la charge de travail entre deux ou trois traducteurs (et payer en surplus un coordinateur qui relira le tout afin d’homogénéiser le vocabulaire et le style des traducteurs), soit demander un gros effort à un traducteur qui travaillera alors 16 heures par jour pour vous donner satisfaction. Vous aurez compris que cet effort doit également être rétribué.

Les langues de départ et d’arrivée (langues source et cible, dans le jargon de la traduction) influencent également le tarif. Ainsi par exemple, un traducteur suédois travaillant au départ du Russe vers sa langue maternelle sera plus cher qu’un traducteur espagnol travaillant au départ de l’anglais… Le coût de la vie est tout simplement plus élevé en Suède qu’en Espagne ou qu’en Colombie, et les traducteurs ne font que répercuter cela sur leurs tarifs.

Une agence de traduction accordera bien souvent une remise sur les volumes importants. En effet, le travail administratif et comptable de l’agence est identique pour la traduction d’un texte de 25 000 mots et pour la traduction d’un courrier de 300 mots.

Évidemment, un client régulier, qui a besoin de traductions à intervalles réguliers bénéficiera aussi d’un tarif préférentiel par rapport aux clients qui demandent un travail unique. Une agence de traduction est une entreprise comme les autres et les mêmes règles y prévalent.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>